Coup de projecteur sur...

u’on s’associe ou non à la conversion de l’écrivain,
il faut reconnaître que le premier Cahier que lui consacre l’association Francis Jammes, est une véritable réussite, tant sur le fond que sur la forme.
Un « tournant » pour le président Nicholas Newman qui fête en 2012 les trente ans de son association – qui n’a pas moins publié tout au long de ces trois décennies 54 bulletins dévolus à l’œuvre de Francis Jammes.
Sous la direction de Mikaël Lugan, cette première livraison réalise un coup de projecteur éblouissant, sous-titré : « 1894-1914, la révolution Francis Jammes ».
Sont ici convoqués Marcel Schwob, Paul Claudel, Marcel Proust, mais aussi André Gide et les revues de « Jeunes », cette dernière rubrique développée par Pierre Lachasse est particulièrement bien documentée, elle met en relief l’importance et le foisonnement des revues littéraires, petites et grandes, de l’époque. La Poéthèque ne peut que s’en féliciter.
Rehaussés, en frontispice, d’une linogravure originale, les Cahiers Francis Jammes constituent assurément la passerelle-charnière qui manquait pour mieux comprendre la plongée dans l’écriture moderne. Une revue à découvrir sans hésitation.
Jean Paul Morin.
Association Francis Jammes – Maison Chrestia – 7, avenue Francis Jammes, 64300 Orthez.Tél. : 05 59 09 11 24      ass.fjammes (at) wanadoo.fr    www.francis-jammes.com


Faire Part


La revue Faire Part d’Alain Chanéac et d’Alain Coste offre dans sa dernière livraison une fantastique chevauchée d’images et de textes à propos et sur « La Grotte Chauvet ». Cette grotte découverte en Ardèche, territoire précisément de la revue.

Nous vous offrons ici le fac-similé de la 1ère page d’introduction de ce double numéro 32/33 pour vous inviter à rencontrer les protagonistes d’une aventure plastique et littéraire exceptionnelle.

La Poéthèque tient à disposition des lecteurs l’ensemble de la collection Faire Part dans ses deux séries dont la première est aujourd’hui introuvable. Ci-joint la page 1 du n°1, 1ère série, augmentée de deux dessins à l’encre en surimpression, signatures illisibles.

faire_part_1     faire_part     faire_part_2                                                                                   
               P. 1 du N° 1                                      Couverture du n° 32/33                             1ère page du n°32/33
                                                                                                   (cliquez sur l'image pour agrandir) 


 Les Cahiers Francis Jammes n° 1

 


img011Qu’on adhère ou non à l’écriture de Francis Jammes,
Qu’on s’associe ou non à la conversion de l’écrivain, 
il faut reconnaître que le premier Cahier que lui consacre l’association Francis Jammes, est une véritable réussite, tant sur le fond que sur la forme.
Un « tournant » pour le président Nicholas Newman qui fête en 2012 les trente ans de son association – qui n’a pas moins publié tout au long de ces trois décennies 54 bulletins dévolus à l’œuvre de Francis Jammes.
Sous la direction de Mikaël Lugan, cette première livraison réalise un coup de projecteur éblouissant, sous-titré : « 1894-1914, la révolution Francis Jammes ».
Sont ici convoqués Marcel Schwob, Paul Claudel, Marcel Proust, mais aussi André Gide et les revues de « Jeunes », cette dernière rubrique développée par Pierre Lachasse est particulièrement bien documentée, elle met en relief l’importance et le foisonnement des revues littéraires, petites et grandes, de l’époque. La Poéthèque ne peut que s’en féliciter.
Rehaussés, en frontispice, d’une linogravure originale, les Cahiers Francis Jammes constituent assurément la passerelle-charnière qui manquait pour mieux comprendre la plongée dans l’écriture moderne. Une revue à découvrir sans hésitation.

Association Francis Jammes – Maison Chrestia – 7, avenue Francis Jammes, 64300 Orthez. Tél. : 05 59 09 11 24       Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.         www.francis-jammes.com

 

________________________________________________________________________________________________________________


C'est un véritable bonheur de découvrir "Les Cahiers Benjamin Péret", c'est une revue à découvrir absolument. Elle est publiée par l'association des Amis de Benjamin Péret, sise à Lyon (2°) 50 Rue de la Charité. Président : Gérard Roche 06 43 01 49 60.
Sommaire du n°1 sur le site de la Poéthèque : Revues de moins de 500 numéros ou sur le site de la revue : http://www.benjamin-peret.org

Cahiers Benjamin Péret (septembre 2012)

Avec la parution du premier numéro des Cahiers Benjamin Péret s'achève une période fertile en publications et manifestations autour de Benjamin Péret. La sortie de la version restaurée de l'Invention du monde , le film de Jean-LouisBJPBédouin et Michel Zimbacca avec le commentaire de Benjamin Péret, la belle émission de radio : Avec Benjamin Péret, l'oreille entre les dents, réalisée par Michel Sidoroff et diffusée sur France Culture, les traductions diverses de l'œuvre de Péret aux Etats-Unis, pour ne citer que ces derniers événements, démontrent à l'envie que l'actualité de Péret suit son cours malgré le dénigrement et l'ignorance manifestés à son encontre. Tout récemment, Leonor de Abreu a soutenu à la Sorbonne sa thèse: Benjamin Péret et le Brésil. Ces initiatives diverses, ainsi que l'activité de l'Association des amis de Benjamin Péret, fondée en 1963 par André Breton, prouvent assez que l'œuvre de Péret répond à un besoin objectif dans une période de désenchantement, où l'appétit de merveilleux comme celui de la poésie s'exprime de manière souterraine et nourrit une résistance au décervelage ambiant.

La parution des Cahiers Benjamin Péret répond également à la nécessité de poursuivre l'exploration d'une œuvre longtemps considérée comme mineure dans l 'histoire du surréalisme mais qui aujourd 'hui surprend par son étendue et sa complexité. Les Cahiers Benjamin Péret nous offre l'espace nécessai re pour élargir notre connaissance de l 'oeuvre et la faire partager à un plus grand nombre.

Jérôme Duwa et Gérard Roche
Trois cerises et une sardine, n°29, septembre 2012
__________________________________________________________________________________________________________________
Verso n° 150

RevuesRevues014RevuesRevues011La reprise de la saison culturelle porte à la une de la Poéthèque la revue Verso d’Alain Wexler qui atteint sa 150ème livraison après trente cinq années de publication. C’est l’une des plus longues aventures revuistiques contemporaines  encore en activité –même si Décharge, la revue de Jacques Morin, lancée en 1981, en est à son 155ème numéro-.

Créée par Claude Seyve et Alain Wexler en avril 1977 "avec une presse typo de type Freinet", la revue prend rapidement de l’étoffe par la qualité des auteurs publiés : Jacques Ancet, Jean-Louis Jacquier-Roux, Ménaché, Charles Juliet, Louis Calaferte, Annie Salager, François Montmaneix, … La revue belge Mensuel 25 de Robert Varlez et Françoise Favretto ne manquera pas après quelques numéros d’en signaler  l’existence (voir dessin de A. Diopt, paru dans M25 n°18 de juin 1978).

Aujourd’hui, si les auteurs d’hier reconnus n’y paraissent que de façon sporadique, de nouveaux poètes comme Samantha Barendson, François-H  Charvet, Valérie Canat de Chizy, Yve Bressande, … continuent d’irriguer avec bonheur les pages de Verso.

 


Poésie et Médias XX-XXI siècle

RevuesRevues015Sous la direction de Céline Pardo, Anne Reverseau, Nadja Cohen et Anneliese Depoux, Nouveau Monde Editions publie Poésie et Médias XX-XXI s. Cet ouvrage, qui n’est pas une revue (une fois n’est pas coutume), consultable dans les meilleurs bibliothèques ou librairies, est lié à l’activité de la Poéthèque par l’un des chapitres développés par Georges Mathieu sous la rubrique « La poésie des Rencontres » ou l’auteur développe la dynamique des lectures publiques circonscrites en région Rhône-Alpes. C’est un ouvrage qui s’en réfère aux lieux de lectures comme Scène Poétique de Patrick Dubost, Poésie-Rencontres, ou les Rendez-Vous poétiques de La Cave littéraire, Verso à Lyon, etc.

Parmi les autres chapitres on retiendra celui développé par Jean-Pierre Bobillot : Naissance d’une notion : la médiopoétique, par qui, par ailleurs, la Poéthèque a notamment bénéficié de la revue Tartalacrême.

 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash